Les maladies de l'appareil digestif expliquées à tous.

Retrouvez une série d'articles sur les différentes maladies auxquelles vous pouvez être confronté et sur les solutions qui peuvent être apportées.

Les maladies de l’appareil digestif sont souvent bénignes : c’est le cas d’une gastro-entérite, d’une diarrhée, de constipation ou de brûlures d’estomac. Néanmoins, ces problèmes peuvent être plus graves : hépatites, ulcère de l’estomac, cancer du foie…

Qu’est-ce que ça veut dire «être à jour» ?

«Être à jour» c’est avoir reçu les vaccins recommandés en fonction de son âge et avec le bon nombre d’injections pour être protégé.

Si mes vaccins ne sont pas «à jour» ?

Il n’est pas nécessaire de tout recommencer, il suffit de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue. On parle de « rattrapage ».

La vaccination permet de se protéger et de protéger les autres.

Téléchargez le calendrier vaccinal

Neuropathies du système nerveux entérique et pathologies digestives

logo de l'UMR Inserm 1235

L'unité intervient dans le domaine de la neuro-gastroentérologie. Elle axe ses travaux sur la prévention et la prise en charge des neuropathies digestives et des maladies inflammatoires intestinales de l'adulte et de l'enfant.

Les recherches de l'UMR Inserm 1235 (ex 913) portent sur le système nerveux entérique. Véritable deuxième cerveau autonome réparti le long du tube digestif, le système nerveux intestinal peut être lésé lors de maladies qui touchent le cerveau comme la maladie de Parkinson. Il joue également un grand rôle dans le maintien de la barrière intestinale vis-à-vis d'éléments agressifs ou nocifs (bactéries, virus, etc.).

L'essentiel

Les maladies digestives en Pays de Loire

Les maladies de l'appareil digestif (hors hépatites virales et cancers digestifs) représentent un ensemble d'affections fréquentes, en particulier chez les personnes âgées. En France, au-delà de 65 ans, 29 % de la population s'en déclare atteinte, et ces pathologies représentent plus de 10 % des motifs de consultations en médecine générale. Les maladies de l'appareil digestif constituent en outre le diagnostic principal de plus de 10 % des hospitalisations en services de soins aigus, soit près de 1,8 million de séjours annuels.

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) regroupent la recto-colite hémorragique et la maladie de Crohn. Ces deux maladies touchent principalement les enfants et les adultes jeunes et sont d’évolution chronique. L’intestin est la cible du système immunitaire qui le détruit progressivement expliquant les symptômes et l’altération considérable de la qualité de vie des patients.

Pourquoi un centre de recours et de recherche sur lesreflux gastro oesophagien pathologies œsophagiennes?
Le reflux gastro-œsophagien représente une pathologie extrêmement fréquente qui affecte sans doute 10 % de la population générale. Il peut s'exprimer, soit par des symptômes qui ont un fort impact sur la qualité de vie, mais qui ne sont pas toujours associés à des lésions œsophagiennes, soit par une œsophagite qui peut elle-même se compliquer.