Les maladies de l'appareil digestif expliquées à tous.

Retrouvez une série d'articles sur les différentes maladies auxquelles vous pouvez être confronté et sur les solutions qui peuvent être apportées.

Les maladies de l’appareil digestif sont souvent bénignes : c’est le cas d’une gastro-entérite, d’une diarrhée, de constipation ou de brûlures d’estomac. Néanmoins, ces problèmes peuvent être plus graves : hépatites, ulcère de l’estomac, cancer du foie…

Cette activité est réalisée au sein de la clinique de chirurgie digestive et endocrinienne, dans l’IMAD

Chirurgie du cancer colorectal

Illustration Wikipedia du cancer colorectalLe cancer du côlon, le cancer du rectum et les tumeurs de l’intestin grêle sont couramment prises en charge et opérés. Les cancer du canal anal qui nécessitent une intervention sont également pris en charge dans le service. Les dossiers des patients sont discutés en réunion de concertation pluridisciplinaire de cancérologie digestive et les patients suivent un plan personnalisé de soin.

Les interventions concernant ces tumeurs sont effectuées par voie laparoscopique ou avec l’aide du robot chirurgical, par voie ouverte « classique » lorsque les approches précédentes ne sont pas envisageables,  en fonction de la localisation du cancer et des problèmes de santé associés.
Pour les petits cancers du rectum débutants, le service propose des technique mini-invasive endo rectale (par les voies naturelles) sous contrôle vidéoscopique.

« Le patient devient acteur de sa maladie »

Education thérapeutique sur l'incontinence analePathologie méconnue car souvent tabou, l’incontinence anale, handicap caché qui impacte sévèrement la qualité de vie, affecte 2 à 3 % de la population en France, soit environ 2 millions de français.
Le CHU de Nantes, autour des Professeurs LEHUR et MEURETTE et du Docteur PODEVIN est déjà, depuis plusieurs années, un centre d’expertise national dans la prise en charge de ces troubles.

L'IMAD, centre de référence pour les malformations ano-rectales et pelviennes

Logo du MAREPDepuis mai 2007, la CCDE et le service de chirurgie infantile partagent avec le service du professeur Sarnacki, à l’hôpital Necker, la responsabilité du centre de référence maladies rares pour les malformations anorectales et pelviennes (Marep). Cette labellisation a pour but une meilleure prise en charge des patients concernés sur l’ensemble du territoire.

Les malformations ano-rectales ou pelviennes (MAREP) touchent environ 1 enfant sur 5 000. En France, c'est donc, chaque année, près de 200 nouveaux-nés qui naissent atteints de ces malformations.

vue d'une mucosectomie oesophagienneC'est une technique endoscopique permettant d'enlever la portion superficielle de la paroi de l'oesophage et de traiter les cancers superficiels de l'oesophage sans intervention chirurgicale. Cette technique mini-invasive réalisée en routine dans notre institut bénéficie des avancées technologiques dans le domaine de l'optique et de l'ingéniérie du matériel de dissection.

La technique a fait l'objet d'une évaluation dans notre centre qui a permis de confirmer son efficacité et sa bonne tolérance avec un taux de perforation de 2 % traitée médicalement.

video capsuleLa vidéo-capsule endoscopique est un système vidéo autonome, embarqué dans un dispositif de la taille d'une gélule. Le dispositif comprend une caméra, un système de diffusion des images par radiofréquence permettant d'envoyer les images sur un boitier informatique porté à la ceinture.

Les images sont enregistrées pendant 7 à 12 heures pendant que la capsule se déplace dans le tube digestif. La vidéo-capsule est à usage unique et est éliminée de façon naturelle. Le boitier est récupéré et permet de charger les images sur un ordinateur.